Planification de sécurité

Reconnaitre des comportements violents peut représenter la première étape vers une vie plus sécuritaire. Il est important d’élaborer un plan de sécurité, que vous prévoyez ou non quitter une relation marquée par la violence. Les maisons d’hébergement sont outillées pour vous aider à préparer un plan de sécurité personnalisé. Vous n’êtes pas obligée de résider dans une maison d’hébergement pour avoir accès à ces services.

FAIRE VOTRE PLAN DE SÉCURITÉ

La planification de votre protection est très importante. Quitter une relation peut parfois mener l’agresseur à devenir plus dangereux lorsqu’il sent qu’il perd le contrôle de sa victime. Si vous croyez être à risque de violence par votre partenaire, nous vous conseillons fortement d’élaborer un plan de sécurité personnalisé comme première étape pour assurer votre protection et celle de vos enfants.

En plus de prévoir à l’avance l’endroit où vous pourriez vous réfugier en cas d’urgence et comment vous y rendre, un plan de sécurité comprend également une réflexion sur la gestion de vos émotions, la façon de parler de la violence à votre famille et votre entourage, les recours en justice à votre disposition et plus encore. Voici quelques éléments qui devraient faire partie de votre plan de sécurité:

  • Déterminez la façon la plus rapide de sortir de votre logement et mettez-la en pratique de temps en temps.
  • Déterminez la façon la plus rapide de sortir de votre lieu de travail et mettez-la en pratique de temps en temps.
  • Repérez la route vers les maisons d’hébergement, les postes de police, les casernes de pompiers, ainsi vers les magasins et les autres endroits ouverts 24 heures.
  • Décider de qui peut vous aider et leur parler de votre plan.
  • Le cas échéant, apprendre à vos enfants comment appeler à l’aide (p.ex., composer 911, aller chez des voisins) dans une situation d’urgence.
  • Dites à votre voisinage que vous vivez de la violence et demandez-leur d’appeler la police s’ils entendent quelque chose d’anormal.
  • Créez un mot de code avec vos enfants, votre famille et votre entourage pour les aviser d’appeler immédiatement la police et de vous venir en aide.
  • Prévoyez d’avance un endroit où aller en cas d’urgence et la route pour vous y rendre. Apportez avec vous: papiers d’identité, dossiers de santé, argent, cartes bancaires et cartes de crédit, clés, médicaments, documents juridiques, numéros de téléphone importants, bijoux, photos, souvenirs sentimentaux, quelques vêtements et quelques autres jouets ou objets favoris.
  • Essayez de mettre de l’argent de côté à l’insu de votre partenaire.
  • Faites faire un double des clés de voiture et dissimulez-les au cas où votre partenaire vous enlève vos clés lorsque vous allez décider de partir.
  • Préparez un sac avec des copies de vos papiers importants, quelques vêtements, etc., et confiez-le à une amie ou quelqu’un en qui vous avez confiance.
  • Si une situation risque de devenir violente, ne courez pas vous enfermer dans la salle de bain ou dans une chambre où vous pouvez être piégée. Dirigez-vous plutôt vers la sortie la plus proche.

APPELLER À L’AIDE

SI VOUS ÊTES EN DANGER IMMÉDIAT, COMPOSEZ 911

Il arrive souvent qu’un partenaire devine qu’une femme fait des plans pour le quitter et mettre fin à la violence. Ne sous-estimez pas votre partenaire. Assurez-vous que vos appels téléphoniques ne laissent pas de traces.

Les téléphones cellulaires conservent également des traces de tous les numéros ayant été appelés. Un appel local effectué sur une ligne téléphonique fixe ne gardera pas de traces de l’appel. Toutefois, de nombreux appareils possèdent une touche «recomposer», et vous voudrez peut-être appeler une amie ou un autre numéro «sécuritaire» après avoir effectué un appel que vous souhaitez dissimuler à votre partenaire (il lui suffit de presser sur «recomposer» pour connaître le dernier numéro appelé).

Les services téléphoniques Internet, qu’on appelle également «VOIP», ou «téléphonie en réseau», conservent une trace de tous les appels. Les systèmes téléphoniques utilisant le Web, comme «Skype», conservent également des traces. Vous ne devriez pas utiliser ces types de systèmes téléphoniques pour appeler à l’aide si votre partenaire y a également accès.

La façon la plus sûre de faire et de recevoir des appels d’une maison d’hébergement consiste à utiliser le téléphone d’une amie, un téléphone public, un téléphone au travail ou tout autre appareil n’ayant rien à voir avec votre partenaire.